Acheteurs, mettez de l’éthique dans vos achats avec Indiko Achats responsables

Indiko Achats Responsables

Acheteurs, mettez de l’éthique dans vos achats avec Indiko Achats responsables

Le groupe AFNOR enrichit sa gamme de baromètres Indiko d’un outil pour piloter sa démarche d’achats responsables : Indiko Achats responsables. Il est gratuit jusqu’à la fin septembre 2017.

Donneurs d’ordres, penchez-vous sur vos achats de produits et services : faites-vous appel à des fournisseurs et prestataires exemplaires en matière de développement durable et de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) ? Les multiples scandales de ces dernières années ont montré que la notoriété d’une marque pouvait s’effondrer si l’opinion publique découvre des pratiques irresponsables sur sa chaîne d’approvisionnement. Néanmoins, une bonne politique d’achats responsables suppose des relations fournisseurs maîtrisées et encadrées. Et celles-ci impliquent qu’une organisation questionne ses propres pratiques et en rende compte, en interne et en externe. Nouveau venu dans la gamme de baromètre Indiko développés par le groupe AFNOR, Indiko Achats responsables est l’outil adéquat pour effectuer ce reporting.

Indiko Achats responsables : 14 indicateurs à renseigner

Indiko Achats responsables parle aux entreprises de toutes tailles, ainsi qu’aux collectivités locales et organismes publics. L’outil s’appuie sur un questionnaire en ligne passant en revue 14 indicateurs. Délais de paiement, part des consultations comportant des critères de RSE, part des acheteurs formés à cette même RSE… C’est un groupe de travail de l’Observatoire des achats responsables (ObsAR) qui a déterminé ces critères, et les a fait tester puis approuver par une centaine d’organisations. Au sein de ce groupe de travail figuraient divers acteurs publics et privés, signataires de la Charte Relations fournisseur responsables. Indiko Achats responsables les a juste adaptés à la trame de la nouvelle norme volontaire internationale sur les achats responsables (ISO 20400), sortie au printemps 2017.

Une fois le questionnaire renseigné, l’utilisateur obtient immédiatement un tableau de bord faisant état de la situation sur cinq axes, cohérents avec l’ISO 20400 : l’acte d’achat, l’organisation des achats, le comportement de l’acheteur avec son fournisseur, les pratiques RSE de ses fournisseurs et les caractéristiques des produits et services achetés. « La partie benchmark est essentielle pour évaluer la situation, qualifier les résultats obtenus et savoir où il peut être pertinent de concentrer ses efforts, précise Bruno Frel, expert achats responsables du groupe AFNOR. C’est facile à partager en interne, notamment pour convaincre sa direction en dessinant des marges de progrès. »

Profitez de l’actualité de la norme ISO 20400, sortie au printemps 2017, pour organiser votre reporting propre aux achats responsables ! En l’espèce, le texte préconise de mettre en œuvre un système de mesure des performances composé d’indicateurs-clés, de nature à favoriser l’amélioration continue et la communication de résultats clairs. Indiko Achats responsables est votre outil…  en accès gratuit jusqu’’à fin septembre 2017 !

Les 14 indicateurs de l’ObsAR repris dans Indiko Achats responsables

  1. Le délai moyen de paiement des fournisseurs ;
  2. La part de consultations intégrant des spécifications et/ou des critères de sélection RSE ;
  3. Le montant des achats réalisés auprès de PME ;
  4. Le montant des achats réalisés auprès du secteur adapté et protégé et/ou d’insertion ;
  5. Le nombre d’acheteurs objectivés sur leur démarche d’achats responsables (ou RSE) ;
  6. La part de fournisseurs ayant fait l’objet d’un audit RSE ;
  7. La part des acheteurs formés ou sensibilisés aux achats responsables ;
  8. La part des achats pour lesquels un critère environnemental, social et/ou sociétal est exigé ;
  9. La part des achats réalisés avec des fournisseurs installés sur un territoire déterminé ;
  10. La part de fournisseurs avec lesquels des plans d’action RSE ont été déployés ;
  11. La part de consultations intégrant un critère de coût global ;
  12. La part de fournisseurs dépendants économiquement faisant l’objet d’un plan d’accompagnement ;
  13. Le nombre de litiges en cours avec des fournisseurs ;
  14. La part des achats réalisés hors processus achats.
Tags: