incontournables ecoconduite

Quels sont les incontournables d’une formation à l'écoconduite ? Donnez votre avis avant le 8 juin !

Des professionnels de la mobilité ont défini des recommandations essentielles pour délivrer une formation efficace en écoconduite. La future norme volontaire est ouverte aux commentaires. Elle sera utile aux prestataires de services et aux bénéficiaires, en quête d’une offre de qualité et lisible.

Réduire la dépendance au pétrole et limiter l’impact écologique lié aux déplacements en voiture, faire des économies de carburant… Les bénéfices de l’écoconduite sont connus de tous, comme en témoigne l’engouement des entreprises pour former leurs salariés à ce mode de conduite, également connu pour améliorer leurs conditions de travail. Les 19 organisations* à l’origine du projet ont défini des recommandations particulièrement utiles aux organismes de conseils et de formation à l’écoconduite. La future norme NF R14-711, d’application volontaire, sera pour eux un guide pour questionner leur organisation et éventuellement la revisiter, étape après étape, pour améliorer leur offre, de manière de continue. Pour les bénéficiaires, la norme donnera un cadre utile pour juger de la pertinence d’une offre de formation et recevoir des propositions de services adéquates. « Les actions de sensibilisation, réalisées par exemple en entreprise et les simulateurs de conduite utilisés seuls ne sont pas concernés par cette norme, précise Nicolas Marq, chef de projet AFNOR en normalisation. Pourquoi ? Les professionnels mobilisés ont souhaité valoriser les formations complètes, in situ, qui permettent de réellement progresser et de mesurer les économies réalisées ».

FAVORISER DES OFFRES DE SERVICES PLUS JUSTES ET PLUS EFFICACES

Comment enseigner l’écoconduite et quels moyens mobiliser ? Quelles sont les attentes du futur stagiaire ? Comment lui proposer la meilleure offre de formation ? La future norme délivre toute une série de conseils pour aider les organismes de formation à bien identifier les besoins de leurs clients, connaître leurs dispositifs et leurs parcs automobiles pour réaliser un bon diagnostic des bénéfices réalisables. Des recommandations sont aussi formulées pour aider le formateur à faire une proposition détaillée et définir des moyens d’évaluation pertinents, ainsi que des outils d’acquisition de données utiles pour mesurer l’efficacité de l’écoconduite. La norme, à commenter, propose également des niveaux de compétences techniques, comportementales et pédagogiques pour les intervenants, qu’ils soient formateurs ou chefs de projet. De l’accueil du client à la définition du contenu de la formation, la future norme accompagne le professionnel pas à pas.

CE PROJET DE TEXTE EST AUJOURD’HUI EN CONSULTATION PUBLIQUE

Jusqu’au 8 juin, toute personne peut le découvrir et le commenter en ligne, gratuitement. Une réunion de dépouillement sera organisée le 22 juin dans les locaux d’AFNOR, pour examiner les propositions de modifications reçues. Tous les participants à l’enquête publique seront invités. La publication de la norme interviendra ensuite, courant octobre 2015. Dès lors, tous les professionnels concernés pourront se la procurer puis décider de suivre ses recommandations partiellement, ou dans leur intégralité. Participer à l’enquête publique sur la future norme volontaire NF R14-711  * Les professionnels qui ont rédigé collectivement le projet sous l’égide d’AFNOR : 40 millions d’automobilistes, ADEME, APS – Audit Prévention Sécurité, AVERE France, Beltoise Evolution, CCFA, CER Formations, Codes Rousseau, Escale Création – Movansave, GP2R C/O Marietton Co, La Conduite préventive, La Poste, Llerena Alsace, Mobigreen, Orange, Samra-sur, SCIO Conseil & Formation, UNIC, Ville de Paris – LEMVP.