« L’Economie circulaire vers la voie de la normalisation volontaire » : découvrez le 354ème numéro d’Enjeux

Quelle place pour l’économie sociale et solidaire dans l’économie circulaire ? Comment le BTP s’empare de cette économie ? Qu’en est-il dans le secteur du recyclage ? Enjeux, le magazine de la normalisation et du management (AFNOR Editions) vous propose un numéro spécial économie circulaire.

Dans une logique d’économie circulaire, tri et recyclage des déchets issus des produits et emballages constituent un maillon essentiel. Ainsi, l’Union européenne annonce des objectifs de recyclage ambitieux pour faciliter la transition vers une économie circulaire garante de nouveaux emplois et d’une croissance durable.

Avec Triman, premier logo d’application réglementaire obligatoire, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (Medde) entend responsabiliser industriels et consommateurs. Dès lors, des régions se mobilisent : en Midi-Pyrénées, l’économie circulaire fait son chemin, avec entre autres initiatives les Rencontres régionales de l’économie circulaire et un projet de zone d’agroactivités dédiée.

L’économie circulaire passe aussi par la construction des bases d’un nouveau modèle : la transition d’un système linéaire vers un modèle d’économie circulaire est un nouvel enjeu de société. L’ONU, d’ailleurs, s’intéresse à la production et à la consommation des biens et services durables et se saisit d’un rapport pour lancer des normes internationales.

Le secteur du BTP, gros consommateurr de ressources naturelles non renouvelables et ayant la possibilité de réutiliser et de recycler les matériaux en fin d’usage, est particulièrement concerné par l’économie circulaire.

Réemploi, recyclage, nouvelle approche de la consommation : l’économie circulaire propose un modèle alternatif de développement économique dans lequel l’économie sociale et solidaire (ESS) a un rôle majeur à jouer, avec une valeur ajoutée sociale et environnementale.

Au sommaire également de ce numéro, d’autres sujets directement liés à l’économie circulaire : la normalisation volontaire et produits biosourcés, la politique de gestion des déchets en Europe, Desso qui mise sur la stratégie Cradle to Cradle® pour ses moquettes, Démoclès et son projet collaboratif de gestion des déchets de second œuvre du bâtiment, Elipso mise sur une politique environnementale volontariste…