Ecolabel Européen en Guadeloupe

L’hôtel-gîtes le Palmaretum est le premier établissement de Guadeloupe à obtenir l’Ecolabel Européen

Le Palmaretum a reçu l’Ecolabel Européen le 13 mars dernier, dans le cadre du Programme Itinéraire éco 3 porté par la CCI de région des îles de Guadeloupe. C’est le signe concret d’un engagement réussi pour limiter les impacts environnementaux de l’établissement. Une première en Guadeloupe.

Dans le cadre du Programme Itinéraire éco 3, la CCI de Région des Iles de Guadeloupe a organisé vendredi 13 mars, une remise de labels pour distinguer les démarches environnementales de plusieurs établissement, parmi lesquels l’Ecolabel Européen délivré à l’hôtel-Gîtes le Palmaretum, situé à la Vernou Petit Bourg en Guadeloupe.

Le témoignage de Clark Delachair, responsable de l’établissement, a ainsi permis d’expliquer les bénéfices obtenus dans le cadre de ce programme et grâce à la certification Ecolabel Européen délivrée par AFNOR Certification.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Robert Arnous, président de la commission tourisme de la CCI des îles de Guadeloupe et d’Hélène Polifonte-Molia, présidente de la commission tourisme du Conseil régional. L’ADEME Guadeloupe a également été mise en avant par sa directrice régionale, Catherine Luciani et la CCI du Var a été représentée par M. Jean-Jacques Mora, directeur général honoraire.

L’Ecolabel Européen est la seule certification écologique officielle délivrée par un organisme indépendant et reconnue à l’échelle européenne. Elle contribue à répondre aux attentes croissantes des clients et constitue une opportunité, pour un professionnel du tourisme, de s’inscrire dans une démarche environnementale.

Les 4 avantages de l’Ecolabel Européen pour les établissements touristiques :

  • Réduction des dépenses énergétiques, jusqu’à 20 % des factures d’eau et d’électricité.
  • Mise en place d’un dialogue social participatif avec les employés de l’hébergement, amélioration de leurs conditions de travail (réduction des usages de produits dangereux, changement de procédés).
  • Optimisation des relations avec les fournisseurs.
  • Apporter une réponse aux attentes croissantes des clientèles sensibles aux questions environnementales.

Fin mars 2015, 357 établissements affichaient l’Ecolabel Européen : 287 pour les « Services d’hébergement touristique ». 70 pour les « Services de camping ».