Matra Électronique choisit AFNOR Certification pour suivre son système intégré

Spécialiste de l’électronique embarquée dans les systèmes de défense, Matra Électronique se doit de répondre aux exigences particulièrement élevées de ses clients. Elle a pour cela construit un système multi-référentiel intégré, certifié depuis 2014 par AFNOR Certification.

Depuis 1975, Matra Électronique produit de l’électronique embarquée destinée aux missiles et systèmes de défense. L’entreprise a peu à peu élargi ses activités à d’autres domaines de spécialités comme l’aéronautique, le spatial, la santé ou encore la recherche pétrolière. Point commun de ces secteurs ? L’extrême niveau d’exigences de ces marchés. « La demande client a été le point de départ de nos démarches qualité ISO 9001, EN 9100 pour l’aéronautique, puis AQAP 2110 pour la défense, confirme Ludovic Bernard, gestionnaire du système qualité. Le management par les processus s’est ainsi ancré dans la culture de l’entreprise, jusqu’à en devenir indissociable. Aujourd’hui, tout le fonctionnement du site est calqué sur le système qualité. »

La certification environnementale ISO 14001, obtenue en 1999, est venue compléter le dispositif. Matra Eléctronique a fait le choix de construire un système de management intégré, combinant les éléments communs à chaque référentiel tout en respectant les spécificités propres à chaque domaine.

PROGRESSER, toujours

Très vite, un double enjeu s’est imposé : susciter l’adhésion des salariés et intégrer la démarche au business quotidien. « Il fallait ancrer le management de la qualité dans le concret, poursuit Ludovic Bernard. Pour cela, tous nos indicateurs de suivi sont orientés clients et produits, à l’instar du suivi des délais de livraison ou du taux de retour ». « Nous avons aussi recours au management visuel, complète Cécile Beau. Les objectifs qualité sont rappelés dans les ateliers sur des panneaux sur lesquels des photos des non qualité sont affichées. Et les indicateurs sont déclinés au plus près des métiers : la ponctualité des livraisons se traduit par exemple en temps de passage dans l’atelier. »

L’amélioration continue des résultats témoigne de l’efficacité de cette approche. « Le taux de retours des produits est passé de 4% en 2009 à 1,3% fin 2014. La ponctualité s’est également améliorée, avec une progression du taux de service de 85% en 2009 à 93% fin 2014 », illustre Cécile Beau.