Réutilisation des eaux : l’apport précieux des normes volontaires

Eaux usées : normes volontaires Afnor

Réutilisation des eaux : l’apport précieux des normes volontaires

Depuis l’Occitanie, AFNOR Normalisation contribue depuis 2016 à l’animation d’une plate-forme d’échanges sur la réutilisation et le recyclage des eaux. Objectif : capitaliser sur les retours d’expérience et identifier des pistes d’évolutions normatives.

La réutilisation des eaux usées (water reuse en anglais) est une filière promise à un bel avenir, entre autre dans dans le sud de la France, où la pression démographique ne coïncide pas forcément avec la disponibilité de la ressource hydrique lors des pics estivaux de fréquentation touristique. C’est également le cas à l’international où ce marché connaît une progression constante depuis plusieurs années, du fait de pressions accrues sur les ressources.

Les professionnels de la filière sont au cœur d’un foisonnement d’initiatives, notamment du fait de la diversité des acteurs qu’elle réunit. Ils portent un large panel de briques technologiques et de services, des problématiques économiques et d’acceptation sociale. La normalisation volontaire soutient cette démarche, au niveau international, puisque l’eau est au cœur des enjeux stratégiques de l’ISO.

Les normes volontaires en soutien

La plate-forme « Water Reuse & Normalisation » créée en 2016 a pour but de réunir les professionnels autour de l’outil qu’est la normalisation volontaire. Elle est sous maîtrise d’ouvrage du Pôle de compétitivité EAU, avec l’appui des clusters WSM, Swelia, Ea, des Agences Régionales de l’Innovation Transferts et Madeeli, et les compétences d’AFNOR Normalisation. Elle s’inscrit dans la spécialisation intelligente du territoire (3S) Occitanie et réunit au-delà de la région des acteurs représentatifs du domaine : fabricants/équipementiers traitement d’eaux, fournisseur de produits chimiques, exploitant, délégataire de services eaux assainissement, bureaux d’ingénierie, laboratoires d’analyses, collectivités, service de l’Etat, scientifiques, utilisateurs terminaux…

Tous sont mobilisés pour s’interroger sur la meilleure utilisation des normes volontaires, actuelles ou futures, pour soutenir leurs développements en matière de recyclage d’eaux en milieux industriels, de réutilisation d’eaux dans les domaines agricoles, environnementaux et urbains. Ces réflexions sont menées en lien avec les législations existantes ou à venir en France et en Europe. « Il y a des usages à confronter, des retours d’expérience sur lesquels capitaliser, des bonnes pratiques à renforcer et faire connaître, car elles souffrent aujourd’hui d’un déficit de reconnaissance », résume Christine Sorli, déléguée régionale adjointe d’AFNOR Occitanie, basée à Montpellier.

Les travaux sont bien avancés. Ils aboutiront à des livrables dans le courant de l’année 2017.

Contact des personnes référentes

AFNOR Normalisation
Samantha MANI-BEYALA, chef de projet samantha.manibeyala@afnor.org / 01 41 62 84 98

Délégation Occitanie du groupe AFNOR
Christine SORLI christine.sorli@afnor.org / 04 99 52 24 04

Pôle de Compétitivité EAU
Guillaume NOURRIT g.nourrit@pole-eau.com / 04 34 88 34 40

> En savoir plus sur les plates-formes d’échanges d’AFNOR Normalisation…

Photo © Shutterstock/ Pattanapol Soodto

SUR LE MEME SUJET…