Dossier développement durable – RSE

La responsabilité sociétale à la portée de toutes les organisations

Depuis près de quinze ans, le groupe AFNOR s’investit dans le domaine de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). En prenant appui sur les normes volontaires qui font aujourd’hui référence, à l’instar de la norme ISO 26000, le groupe AFNOR a mis au point de nombreux outils, méthodes et évaluations permettant d’accompagner les organisations dans la mise en œuvre et la reconnaissance de leurs démarches de responsabilité sociétale, quel que soit leur niveau de maturité dans le domaine.

Un champ à investir sérieusement, eu égard aux nouvelles obligations de « reporting RSE » (loi Grenelle 2 en 2010, loi de transition énergétique en 2015) et à la vigilance grandissante de la société civile sur les pratiques des acteurs privés et publics.

Nos référents AFNOR sur les réseaux sociaux :

  • François Sibille

    Consultant senior en Responsabilité Sociétale ISO 26000 - Développement Durable

  • Olivier Graffin

    Coordonnateur Développement Durable chez AFNOR Groupe

L’ISO 26000, un cadre de référence

Construite sur la base du volontariat ou pour répondre aux obligations légales de rendre des comptes extrafinanciers, une démarche de RSE nécessite des lignes directrices. Le groupe AFNOR encourage à prendre comme cadre de référence l’ISO 26000, l’unique norme internationale, construite par plus de 90 pays, déclinable à tout type d’organisation (entreprises, collectivités, ONG, syndicats…).

En savoir plus...

La loi demande de plus en plus aux acteurs économiques de rendre des comptes sur leurs actions en faveur de l’environnement et plus globalement du développement durable. Ainsi en va-t-il de la loi Grenelle 2 de 2010, dont l’article 225 exige des entreprises de plus de 500 salariés des informations sur leur performance sociale, environnementale et sociétale.

La loi de transition énergétique de 2015, elle, demande, dans son article 173 et le décret du 29 décembre 2015, aux investisseurs institutionnels de décrire les modalités de prise en compte des critères sociaux, environnementaux et de qualité de gouvernance dans leur politique d’investissement. En somme, tous les ingrédients d’une politique de RSE.

Cependant, une démarche de RSE se construit sur la base du volontariat. Le groupe AFNOR encourage les organisations à prendre comme cadre de référence l’ISO 26000, l’unique norme internationale, construite par plus de 90 pays, qui vise à fournir à tout type d’organisation (entreprises, collectivités, ONG, syndicats…) les lignes directrices de la responsabilité sociétale.

Cette norme définit le concept comme la prise en compte d’une organisation de l’impact de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui :

  • contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société ;
  • prend en compte les attentes des parties prenantes ;
  • respecte les lois en vigueur et est compatible avec les grands textes fondateurs internationaux comme la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ou les conventions de l’Organisation Internationale du Travail ;
  • est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en œuvre dans ses relations.
ISO-26000-10-1

En régions

RSE-rhone-alpes

Pendant deux ans, une quarantaine d’entreprises ont été accompagnées avec le soutien de la région Rhône-Alpes dans le déploiement progressif de leur démarche de RSE. Au programme : échanges de bonnes pratiques, focus sur les succès et les problèmes rencontrés, partage d’outils et bien d’autres temps forts. La démarche était structurée autour de six axes : développer des achats responsables avec ses fournisseurs, renforcer la stratégie de son entreprise, instaurer une relation durable avec ses partenaires, appréhender le bien-être au travail, favoriser l’ancrage territorial, cartographier les acteurs clés.

RSE & QUALITÉ, UNE COMPLÉMENTARITE ÉVIDENTE

Responsabilité sociétale et démarche qualité vont de pair.

En effet, la performance d’une organisation n’est pertinente que si elle a du sens.

Découvrez dans ce livre blanc comment les organisations intègrent la RSE dans leur système de management de la qualité, au travers du témoignage de nombreux industriels.

RSE Afnor
afaq 26000
score RSE Afnor

DES SOLUTIONS DE BON SENS

Obtenez la reconnaissance internationale de votre responsabilité sociétale et progressez avec AFAQ 26000.

Cette méthode détermine à quel point vous intégrez les recommandations définies par la norme ISO 26000 dans votre stratégie, votre organisation et vos activités.

Vous pouvez enrichir votre relation avec vos parties prenantes, bénéficier de recommandations pour améliorer vos pratiques et innover, redonner du sens à vos actions, renforcer votre crédibilité et valoriser votre contribution au développement durable.

Découvrez également l’évaluation AFAQ 26000 spécialement conçue pour les collectivités

Vous débutez votre démarche RSE et souhaitez obtenir un premier signe de reconnaissance ?

Découvrez SCORE RSE !

LES DÉMARCHES RSE SECTORIELLES

La responsabilité sociétale n’étant pas une approche unique, chaque entreprise doit adapter sa politique de RSE en fonction de ses caractéristiques socio-économiques, de son territoire, de ses parties prenantes et se fixer des objectifs spécifiques à court et long termes au niveau local et national.

Depuis plusieurs années et sous l’impulsion de fédérations professionnelles, les actions sectorielles en faveur de la responsabilité sociétale se sont multipliées, sous la forme de guides d’application de l’ISO 26000 par grands secteurs, parfois avec la volonté d’aller vers des labels sectoriels.

Découvrez les guides d’application de l’ISO 26000 déclinés par secteurs professionnels :

RSE-secteur

LE REPORTING RSE

reporting-RSE

L’exercice du reporting RSE, autrefois réservé aux entreprises cotées en bourse, s’étend à présent à un panel plus large d’entreprises depuis 2012. En effet, la loi Grenelle II, par son article 225, impose à toute entreprise de plus de 500 salariés et réalisant un chiffre d’affaires de plus de 100 M€ de publier un certain nombre d’informations à caractères environnementales, sociales et sociétales dans son rapport de gestion. Mieux : une part croissante d’entreprises réalisent cet exercice à titre volontaire afin de démontrer leur transparence vis-à-vis de leurs parties prenantes extérieures. Et vous ?

Communiquer avec un reporting RSE fiable

Le décret d’application du 24 avril 2012 ainsi que l’arrêté du 13 mai 2013 définissent les modalités du reporting et de la vérification des informations extra-financières. Pour compléter et préciser ces exigences, l’AFNOR a réuni toutes les parties prenantes et élaboré un guide méthodologique pour aider à la conduite des missions de vérification.

> Procurez-vous le guide FD X30-024 de juillet 2014

Si vous le souhaitez, un consultant spécialiste du reporting, missionné par AFNOR Compétences, peut vous accompagner tout au long de votre démarche. AFNOR Compétences est partie prenante et unique partenaire certifié de la Global Reporting Initiative (GRI) depuis 2010.

> Renseignements ici

Faire vérifier son reporting

Une fois votre reporting construit, apportez la preuve à vos parties prenantes de la fiabilité et la sincérité des données extra-financières communiquées dans ce reporting, faites-le vérifier par AFNOR Certification. Ainsi, que vous vous inscriviez dans le cadre de l’obligation réglementaire ou bien à titre purement volontaire, vous serez salués par vos parties prenantes et renforcerez leur confiance.

> En savoir plus

> Nos travaux avec OREE sur le reporting extra-financier

Vidéos

ecolabel-europeen
Management-Energie
Normes-volontaires