Accueil > Liste des actualités > « Les outils collectifs dans la guerre économique », à la Une du magazine Enjeux de juillet/août 2013

Agrandir le texte Diminuer le texte Affichage :

 

Liste des actualités

Toutes les actualités fil rss

Favoris & Partage

 

Afficher par :

11/07/2013

« Les outils collectifs dans la guerre économique », à la Une du magazine Enjeux de juillet/août 2013

Enjeux, le magazine de la normalisation et du management (AFNOR Editions), consacre un numéro spécial sur les outils collectifs dans la guerre économique. Découvrez le sommaire du numéro de juillet/août 2013.


Chine : La SAC de plain-pied dans la normalisation internationale


Après une visite bilatérale auprès de la Standardization Administration of China (SAC), organisme de normalisation de la république populaire de Chine, à Pékin, Olivier Peyrat, directeur général d’Afnor, a fait partie – une première – de la délégation française qui accompagnait le président de la République à Pékin. L’occasion de parapher un accord stratégique mettant l’accent sur une coopération tous azimuts. Enjeux a pris le relais et fait le point avec Gang Chen, administrateur de la SAC, sur la normalisation chinoise, ses ambitions, ses attentes vis-à-vis de la France…


La normalisation, vecteur d’influence


La normalisation volontaire, un vecteur stratégique pour les acteurs économiques ? Claude Revel, auteure du rapport « Développer une influence normative internationale stratégique pour la France », remis fin janvier à Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, en est convaincue… et se montre convaincante. Gros plan sur son intervention lors de l’avant-première d’Enjeux, dont elle était l’invitée, le 9 avril, en présence des lecteurs.


Innovation : réduire le fossé entre l’industrie aéronautique et l’informatique


Tom Enders, président exécutif d’EADS, a eu la responsabilité symbolique de prononcer le discours d’ouverture du CeBIT à Hanovre (Allemagne) en mars dernier. À son habitude, « Major Tom » n’a pas choisi la langue de bois, mais a ouvert des pistes de réflexion. Fil rouge : les exigences élevées en matière de sécurité ralentissent l’adoption des dernières avancées de l’informatique ; dans l’aéronautique et le spatial, les cycles des produits peuvent aller jusqu’à quatre-vingt-dix ans et exigent ainsi de nouvelles approches.


Fonction : président de comité technique de normalisation


Selon l’adage, « qui tient le stylo tient la norme ». Est-ce toujours le cas aujourd’hui ? Sans doute, mais avec l’arrivée de nouveaux partenaires, des pays émergents et de réseaux d’influence plus diffus, un président de comité technique doit surtout s’attacher à identifier les bons interlocuteurs pour pouvoir avancer de manière constructive et dans l’intérêt de tous. Focus sur le rôle de président de comité technique européen ou international de normalisation…


Les règles de jeu d’Itar vont changer


Soutenue par les industriels, inquiets de la baisse (relative) des budgets du Pentagone, l’administration Obama a entamé la modernisation des règles Itar, qui régissent l’exportation de matériel militaire américain à l’étranger. Les industriels français, notamment dans le secteur spatial, mais pas seulement, regardent avec inquiétude leurs concurrents américains aiguiser leurs appétits commerciaux à l’international. Jusqu’où cette réforme va-t-elle aussi modifier les règles du jeu auxquelles ils se sont adaptés tant bien que mal ?


L’Allemagne prépare sa quatrième révolution industrielle


Dans la prochaine décennie, la stratégie industrielle de l’Allemagne sera portée par l’usine connectée. Le programme Industrie 4.0, dont les premiers éléments viennent d’être présentés à Francfort, oriente le pays vers la production de biens sur mesure. Une réalité, bien sûr, mais aussi l’occasion pour nos partenaires d’outre-Rhin de valoriser leur maîtrise collective du devenir industriel.


Marques : vers une évolution du dispositif communautaire


La Commission propose une réforme visant à faciliter l’accès aux marques et à rendre plus effective la protection offerte par celles-ci. Au-delà de l’évolution logique de la réglementation et d’une volonté d’harmonisation, la lutte contre la contrefaçon et le respect des dispositifs de propriété intellectuelle sont au coeur de la démarche.


La Banque mondiale évalue les avantages de la réduction des obstacles aux chaînes logistiques


La réduction des obstacles aux chaînes logistiques pourrait permettre d’augmenter le PIB mondial six fois plus vite que l’élimination de tous les tarifs douaniers ou la réduction de tous les tarifs à l’importation. C’est l’une des conclusions d’un rapport du Forum économique mondial réalisé avec Bain & Company et la Banque mondiale.

Présentation, exemples et préconisations.


Un nouveau baromètre européen contre le protectionnisme


La Commission a fait un point sur les avancées obtenues grâce à sa stratégie de lutte contre les obstacles au commerce mondial. Selon Bruxelles, « les efforts déployés par la Commission européenne pour combattre le protectionnisme portent leurs fruits et pourraient améliorer les conditions dans lesquelles s’inscrivent les activités commerciales et les investissements des entreprises de l’Union ».


L’Office européen des brevets, stratégie et résultats


« Les entreprises européennes misent sur l’innovation pour sortir de la crise » : c’est l’analyse de Benoît Battistelli, président de l’Office européen des brevets (OEB), à l’issue de la présentation des résultats records de 2012. L’Asie a soutenu la croissance, mais l’Europe compte pour une part importante. Et le brevet unitaire fait l’actualité. Détails.


La stratégie brevet du CEA : transfert et valorisation des KETs


L’Institut national de la propriété industrielle (Inpi) a publié le palmarès 2012 des principaux déposants de brevets en France. Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) arrive à la 2e place du classement avec 566 brevets publiés et demeure le premier organisme public de recherche de ce palmarès. Une stratégie ciblée sur les domaines de spécialisation mais aussi sur les technologies clés génériques – les key enabling technologies (KETs).


Téléphonie mobile : la Commission européenne excipe du concept de brevets essentiels à une norme


C’est dans le cadre de l’abus de position dominante éventuel que la Commission européenne a adressé une communication des griefs à Samsung pour utilisation abusive possible de brevets essentiels liés à une norme de téléphonie mobile. Dans le contexte des différends Samsung/Apple, les normes Etsi et le principe Frand sont mis en avant par la Commission européenne. Ces outils collectifs permettent d’éviter des montées aux extrêmes dans les revendications de propriété intellectuelle et rendent sa vocation première à la normalisation européenne.


Acheter le dernier numéro du magazine Enjeux, le magazine de la normalisation et du management…

 

Accessibilité | Mentions légales | Contact