CP Gestion des risques

Gestion des risques : AFNOR publie un guide pour les TPE et ETI

Si les grandes organisations ont les outils pour gérer leurs risques, ce n’est pas toujours le cas pour les petites et moyennes entreprises. Un guide a été spécialement conçu pour pallier ce manque. Nom de code : X50-260 !

 Publié cet été et élaboré par les membres de la commission de normalisation AFNOR « Management du risque », le guide AFNOR est clairement pragmatique. Il délivre, au fil de sa trentaine de pages, une approche pas à pas pour structurer la gestion des risques d’une très petite entreprise ou d’un établissement de taille intermédiaire, ou d’une activité spécifique d’un grand groupe.

Après un rapide descriptif des enjeux d’une telle démarche positionnée comme un outil d’aide à la décision pour les dirigeants, le guide délivre de précieux conseils pour identifier, évaluer et analyser les risques. En ce sens, le schéma d’appréciation des risques et la cartographie des secteurs potentiellement concernés seront particulièrement appréciés.

Des questions pertinentes

Est-il nécessaire d’innover ? Quel est le lieu de travail, son aspect, ses atouts et faiblesses ergonomiques ? Quelles sont les modifications majeures d’urbanisme aux alentours des locaux ? L’organisme est-il dépendant de certains de ses clients ? Le guide AFNOR regorge de questions qu’un dirigeant a tout intérêt à se poser, pour ensuite traiter les risques identifiés. Accepte-t-il de prendre un risque ? Au contraire, décide-t-il de l’éliminer ou de le prévenir ? Le guide AFNOR X50-260 entre dans le vif du sujet et alimentera les réflexions du dirigeant.

Les utilisateurs apprécieront aussi la pertinence des annexes, particulièrement opérationnelles et utiles pour se lancer. Deux d’entre elles proposent même une grille de démarche générique à adapter ainsi qu’une liste pertinente d’éléments susceptibles de mettre à mal la pérennité d’une entreprise.

La rédaction de ce guide a été piloté au sein d’un groupe de travail ad hoc à la commission AFNOR « management des risques », piloté par l’assureur Generali. « L’objectif des travaux était double : tout d’abord, fournir aux entreprises un outil les aidant à calibrer leurs risques, tout en les aidant à entamer une démarche et valoriser leurs actions en la matière » rappelle Rodolphe Civet, chef de projet en normalisation AFNOR.

> Commandez le guide FD X50-260 « Management des risques – Lignes directrices pour la mise en œuvre dans les ETI/PME et autres organismes – ETI/PME-PMI »…

A propos d’AFNOR

AFNOR est l’organisme français de référence pour les normes volontaires. Il gère la collection des documents qui existent et anime les travaux des parties intéressées pour la création, la révision des normes et pour défricher les sujets pouvant donner matière à en élaborer de nouvelles. Lancée à l’initiative des acteurs du marché, la norme volontaire est un cadre de référence qui vise à fournir des lignes directrices, des prescriptions techniques ou qualitatives pour des produits, services ou pratiques au service de l’intérêt général. Tout le monde peut participer à sa création et toute organisation peut ou non l’utiliser et s’y référer. C’est pourquoi la norme est dite volontaire.

En coordinateur de la normalisation en France, AFNOR affiche une ambition : contribuer à la diffusion de bonnes pratiques et de solutions efficaces, au bénéfice de tous. www.normalisation.afnor.org