Production halal : un socle commun pour maîtriser la transformation des produits alimentaires

Production halal : un socle commun pour maîtriser la transformation des produits alimentaires

Production halal : un socle commun pour maîtriser la transformation des produits alimentaires

Les industriels de l’agroalimentaire français peuvent désormais s’appuyer sur un socle commun pour apporter des garanties de maîtrise de leur production d’aliments transformés halal. La norme XP V06-001, d’application volontaire, suit les principes de l’HACCP.

Gagner des nouveaux marchés et répondre à la demande croissante d’aliments transformés halal est un objectif pour les industriels alimentaires français. C’est pourquoi ils ont développé, au sein d’une commission animée avec AFNOR, une norme expérimentale nationale d’application volontaire, référencée XP V06-001. Ce document, centré sur le maillon de transformation des aliments, exclut les pratiques d’abattage et ne livre aucune définition nouvelle d’ordre religieux.

A marché spécifique, outil spécifique

Sur les principes de l’HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point – Analyse des dangers et maîtrise des points critiques), une méthodologie de référence pour assurer la sécurité sanitaire des aliments, la norme XP V06-001 aide les industriels à éviter les contaminations croisées et à respecter le caractère halal des produits. C’est un outil harmonisé pour vérifier le respect des interdits majeurs religieux, rappelés dans les directives halal du codex alimentarius et  selon les demandes spécifiques de chaque client. Elle définit des processus pour, par exemple, ne pas utiliser des produits de nettoyage contenant des dérivés de l’éthanol. Par conséquent, les interdits religieux sont appréhendés au même niveau que des contaminations microbiologiques considérées comme dangereuses pour la santé publique.

C’est un document de référence utile pour apporter des éléments de garantie aux clients et faire valoir le savoir-faire de l’entreprise. La norme XP V06-001 vise à conduire, à partir des exigences réglementaires en vigueur et des exigences du client, une analyse des risques d’une production de denrées alimentaires. Pas à pas, la norme aide l’industriel à identifier les étapes critiques qui pourraient remettre en cause le caractère halal d’une production, puis délivre les moyens de les maitriser : sélection des intrants, des ingrédients et des fournisseurs, information du consommateur, formation du personnel et organisation opérationnelle de la production.

Ce document a pour but de préparer et de faciliter la certification des produits par un organisme indépendant.

Un document évolutif

Comme toutes les normes expérimentales volontaires publiées par AFNOR, ce document évoluera à la demande des utilisateurs. En 2020, il sera confirmé, mis à jour, ou retiré, selon les retours d’expériences.

> Acheter la norme volontaire XP V06-001 « Guide de bonnes pratiques de fabrication de denrées alimentaires transformées halal basée sur les principes du HACCP »

Les normes volontaires sont des documents élaborés à la demande et avec le concours actif des parties prenantes, au sein d’une commission de normalisation animée par AFNOR. Ouverte à tous les acteurs intéressés et qui en acceptent les règles de fonctionnement, une commission permet de participer directement à la rédaction d’une norme volontaire, ou de suivre l’évolution du projet notamment grâce aux moyens électroniques mis à disposition. Plus d’informations ici.

Pour toute information, recevoir la norme en service de presse, échanger avec un expert :
Contact presse – Olivier Gibert – 01.41.62.85.55

A propos d’AFNOR

AFNOR est l’organisme français de référence pour les normes volontaires. Il gère la collection des documents qui existent et anime les travaux des parties intéressées pour la création, la révision des normes et pour défricher les sujets pouvant donner matière à en élaborer de nouvelles. Lancée à l’initiative des acteurs du marché, la norme volontaire est un cadre de référence qui vise à fournir des lignes directrices, des prescriptions techniques ou qualitatives pour des produits, services ou pratiques au service de l’intérêt général. Tout le monde peut participer à sa création et toute organisation peut ou non l’utiliser et s’y référer. C’est pourquoi la norme est dite volontaire. En coordinateur de la normalisation en France, AFNOR affiche une ambition : contribuer à la diffusion de bonnes pratiques et de solutions efficaces, au bénéfice de tous.