Réforme de la formation professionnelle : 3 bonnes raisons de frapper à la porte du groupe AFNOR

Réforme de la formation professionnelle : 3 bonnes raisons de frapper à la porte du groupe AFNOR

Des collaborateurs en pleine formation dans une salle

La nouvelle loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » réforme en profondeur la formation continue. Vous êtes un pro des systèmes de management et comptiez demander une formation ? Vous travaillez dans un organisme financeur type OPCA et redoutez le big-bang ? Vous gérez un organisme de formation qui devra présenter une certification qualité ? Venez frapper à notre porte, nous avons une solution pour vous !

Salariés, auditeurs, responsables formation…

OPCO, financeurs, agences Pôle Emploi, régions…

CFA, organismes de formation, conseillers en évolution professionnelle…

Big-bang. Le mot est faible pour qualifier ce qui se dessine sur le marché de la formation professionnelle, dite aussi formation continue. Même si tout cela était prévu, et mis en place par étapes depuis 2014, les cartes sont amplement rebattues. La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », publiée au Journal Officiel début septembre 2018, parachève un nouveau dispositif qui vous impactera de toute façon : que vous soyez salarié en entreprise amené à « consommer » des sessions de formation ou responsable formation à la DRH de l’entreprise ; que vous exerciez dans un OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) ou dans tout autre organisme financeur de formations ; ou encore que vous dirigiez un organisme de formation ou un centre d’apprentissage. Pour chacun et chacune d’entre vous, le groupe AFNOR a une solution !

Bannière uhfp