Développement durable et RSE dans l’agroalimentaire : vive les normes volontaires !

Comment réduire les impacts environnementaux de l’industrie agroalimentaire ? Comment soutenir des modes de production et de consommation plus responsables ? Comment concilier sécurité alimentaire et agriculture durable ? Comment s’engager concrètement dans une démarche de responsabilité sociétale quand on est un professionnel de ce secteur ?

Pour répondre à ces questions qu’ont récemment mises en lumière les Etats Généraux de l’Alimentation, il existe un cadre générique : la norme volontaire internationale ISO 26000. La France a pris les devants en rédigeant un accord déclinant ce référentiel au secteur agroalimentaire. Ce document est aujourd’hui porté à l’Organisation internationale de normalisation (ISO) pour en faire une norme volontaire sectorielle.

Industriels de l’agroalimentaire, coopératives agricoles, associations de consommateurs, ONG, agences de développement, acteurs de la grande distribution, fédérations, syndicats professionnels, banques… Venez défendre vos intérêts, faire part de vos retours d’expérience et construire la position de la France lors d’une rencontre organisée par AFNOR Normalisation le 13 avril à Saint-Denis.

> Consulter le programme…