PFUE 2022 : AFNOR s’implique

Du 1er janvier au 30 juin 2022, c’est au tour de la France de présider le Conseil de l’Union européenne. Le groupe AFNOR saisit l’occasion pour sensibiliser les acteurs économiques à la nécessité de s’emparer des normes volontaires comme outil de diffusion de bonnes pratiques, de confiance, de qualité, d’interopérabilité et comme levier de souveraineté économique.

AFNOR et ses adhérents portent, entre autres, trois sujets labellisés #PFUE2022 par le Secrétariat général à la présidence française de l’UE, pour leur intérêt économique et sociétal : l’égalité entre les femmes et les hommes, les projets de normalisation dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA) et la stratégie de normalisation européenne. Ces projets constituent une opportunité pour la France de réussir un coup double : définir des références communes à l’échelle des 27 et les porter sur la scène internationale.

Retrouvez notre communiqué ici

Les temps forts AFNOR

T’es pas standard ? T’es dans le brouillard !

En 2021, la France est 2e au hit-parade des pays européens faiseurs de normes. De normes volontaires ! Sans normes volontaires, impossible de savoir quelles sont les bonnes pratiques : « si t’es pas standard, t’es dans le brouillard » ! Elaborés par les professionnels du secteur concerné sous la supervision d’AFNOR, les standards français sont souvent voués à devenir des standards européens, voire des standards mondiaux. Voici quelques exemples en images, à retrouver sur le réseaux sociaux.

Egalité femmes-hommes
Intelligence artificielle
Usine du Futur
L’univers de la cigarette électronique
Les nanotechnologies