Management de l’énergie : faut-il réviser l’ISO 50001 ?

L’organisation internationale de normalisation lance une consultation pour savoir s’il est opportun de réviser la norme volontaire ISO 50001 sur le management de l’énergie.

Vous le savez si vous êtes familier des normes volontaires : les normes sont révisées régulièrement, tous les cinq ans environ, pour coller aux réalités du marché. Publiée à l’origine en 2011, la norme volontaire ISO 50001, qui est à l’énergie ce que l’ISO 9001 est à la qualité et l’ISO 14001 à l’environnement, a déjà subi une première révision, en 2018. En France, elle est disponible dans la collection AFNOR sous l’intitulé NF EN ISO 50001. Parmi les parties consolidées à l’époque :

  • Elle aide à bâtir un plan de mesure des économies d’énergie avec des indicateurs pertinents
  • Elle permet de démontrer l’amélioration continue de la performance énergétique
  • Elle fiabilise les économies d’énergie envisagées et explique comment les vérifier
  • Elle vous met en ordre de marche pour l’audit énergétique réglementaire.

Doit-elle repasser ce processus ? L’organisation internationale de normalisation et son comité technique ISO/TC 301 ouvrent le débat. Les utilisateurs et tous les professionnels du management de l’énergie sont invités à répondre à la consultation du 16 novembre au 31 janvier 2023. La langue anglaise est requise, mais vous pouvez également répondre en français avant le 16 janvier 2023 en cliquant sur ce lien. N’hésitez pas, nous vous tiendrons informés des résultats !