Achats : comment maîtriser votre risque fournisseurs ?

Vous êtes en charge des achats au sein d’un grand groupe, d’une ETI, d’une PME ? Vous passez des marchés publics pour une collectivité locale ? Nous vous accompagnons pour passer en mode achats responsables, exercer votre devoir de vigilance sur votre supply chain, et maîtriser le risque fournisseurs sur l’ensemble de votre portefeuille de prestataires et sous-traitants.

Risque fournisseurs : tous exposés

Retards de production, sous-traitants négligeant l’éthique, fabricants recourant au travail des enfants ou adeptes du low cost produit à l’autre bout du monde… Ne choisissez pas vos fournisseurs à l’aveugle : des prestataires qui défaillent, et c’est votre entreprise qui trinque !

Toutes ces sources insoupçonnées de déstabilisation constituent le risque fournisseurs. Vous devez y être vigilant.e, a fortiori si votre entreprise achète de plus en plus, et de plus en plus loin, car il en va de sa réputation. Un exercice qui passe par une approche coûts/bénéfices. Voici comment Bruno Frel, expert d’AFNOR Solutions Achats, en parle avec l’exemple du siège de bureau :

Quand on choisit un modèle de meilleure qualité ergonomique, on sait que cela va coûter plus cher à l’entreprise, mais aussi lui permettre de réduire d’autres coûts : moins de troubles musculo-squelettiques, donc moins d’absentéisme, meilleure productivité, meilleure satisfaction. Un acheteur capable de bien monétiser ces risques-là peut convaincre facilement ses prescripteurs internes, sa maîtrise d’ouvrage ou sa direction.

Devoir de vigilance : un impératif de RSE

Obligations du plan de vigilance

  • Une cartographie des risques
  • Des procédures d’évaluation des sous-traitants et fournisseurs
  • Des actions adaptées d’atténuation ou de prévention des risques
  • Un mécanisme d’alerte et de recueil des signalements

La loi sur le devoir de vigilance, adoptée en 2017, se veut renforcer la responsabilité sociétale des grandes entreprises françaises en instituant un « réflexe probité » qui va au-delà de leur activité proprement dite. En tant que donneuses d’ordres, elles doivent en effet être vigilante à l’égard des possibles atteintes aux droits humains et à l’environnement, ainsi qu’aux risques de corruption, tout au long de leur chaîne d’approvisionnement.

En tant que responsable des achats, au siège ou en filiale, vous êtes la vigie de ce nouveau dispositif. Vous pouvez vous aider de lanceurs d’alerte en interne. L’enjeu est grand : un dommage qui aurait raisonnablement pu être évité peut engager la responsabilité civile de votre entreprise. À la clé, des sanctions financières pouvant atteindre 10 000 euros. On n’est jamais trop prudent quand on est vigilant !

L'offre Afnor Solutions Achats en 4 chiffres-clés

Pictogramme années d'expérience 12 ans d'expérience
Pictogramme pays couverts 170 pays couverts
2 500 acheteurs accompagnés
10 000 fournisseurs évalués