Devenir auditeur ISO 14001 et maîtriser la norme

La certification ISO 14001 est délivrée par un auditeur formé à la conduite d’un audit de système de management. Ses compétences peuvent être reconnues internationalement par une certification ICA ou IRCA.

Pour limiter les atteintes à l‘environnement, toute entreprise est incitée à mettre en place un système de management environnemental (SME). La norme ISO 14001 détaille les exigences d’un SME au sein d’une entreprise, quelle que soit sa taille ou son activité. Elle repose sur le principe d’amélioration continue. Il n’est pas obligatoire de l’appliquer, mais il est recommandé de le faire, et de bien la connaître en interne.

Le contenu de la norme ISO 14001 s’enseigne en formation initiale, des BTS hygiène-sécurité-environnement aux écoles d’ingénieurs, en passant par des études d’animateur HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) ou d’auditeur. Il existe aussi de nombreuses sessions de formation continue, notamment chez AFNOR Compétences, en présentiel ou à distance. Elles s’adressent à tout salarié d’une entreprise ayant mis en place un SME, ou désirant le faire, et éventuellement souhaitant faire reconnaître cette démarche par une certification.

Une fois les bases acquises, une formation continue impose afin de rester en phase avec l’actualité de la norme ISO 14001. La dernière révision en 2015 a ainsi introduit la structure HLS (High Level Structure), un cadre commun à toutes les normes relatives aux systèmes de management, dont la plus connue, ISO 9001 (management de la qualité). Même si les similitudes avec l’ISO 9001 sont renforcées, l’élaboration d’un système de management de l’environnement nécessite toutefois une approche particulière et des outils spécifiques. Le texte révisé en 2015 pointe notamment le rôle prépondérant de la direction dans l’élaboration d’un système de management environnemental global, depuis l’extraction des matières premières jusqu’au traitement en fin de vie des produits.

ISO 14001 : se former à l’audit interne ou à l’audit tierce partie

Une formation plus poussée ouvre sur le titre d’auditeur interne ISO 14001, pour apprendre à planifier un audit, le conduire, en être le rapporteur et en assurer le suivi, conformément à la norme ISO 19011, qui définit les compétences requises pour effectuer cet exercice. L’obtention du titre d’auditeur interne est un préalable à la réalisation d’audits du système de management environnemental au sein de son entreprise, audits eux-mêmes préalable à la certification ISO 14001 de l’organisation. Une reconnaissance officielle qui prouve aux consommateurs et aux parties prenantes le sérieux d’une politique environnementale.

Mais cet exercice peut également être réalisé par un organisme tierce partie, qui missionnera un auditeur indépendant, non salarié de l’entreprise demandeuse. Pour cela, il faut se former à l’audit ISO 14001 et se diriger vers l’examen de certification ICA (ou IRCA au Royaume-Uni). L’examen valide les connaissances, à la fois de la pratique et de la théorie, pour réaliser des audits tierce partie selon la norme ISO 14001. L’auditeur fait ainsi certifier qu’il est bien compétent, un gage supplémentaire de sérieux et d’objectivité. Il peut ensuite conduire des audits à son compte, ou se faire référencer par un organisme certificateur comme AFNOR Certification, qui lui confiera des missions d’audit en entreprise.