Mesurer sa performance climatique et écologique

Pour piloter une stratégie de management environnemental, une organisation a besoin d’indicateurs pertinents qui lui permettent de mesurer ses résultats, mais aussi de les comparer avec ceux de ses concurrents.

Pour mesurer la performance environnementale de son organisation, rien ne vaut un tableau de bord multi-indicateurs. Toutes les entités certifiées ISO 14001 se plient à cet exercice. Cependant, pour que les données recueillies prennent sens, elles doivent refléter des indicateurs standardisés, à la fois simples, pertinents et adaptés au secteur d’activité. Sans indicateurs harmonisés, impossible de mettre en évidence des progrès ou des régressions, impossible de comparer, impossible de classer.

Ces indicateurs-clés de performance sont très utiles pour communiquer sur l’engagement environnemental d’une organisation. Ils peuvent aussi servir à des investisseurs, des bureaux d’études, des ONG ou des organismes publics pour établir leurs propres notations environnementales : classements pollution des véhicules, palmarès des entreprises les plus polluantes, score écologique des fournisseurs d’énergie, etc. Une saine émulation, parfois dérangeante, mais destinée à augmenter la performance environnementale globale de la société.

H2 – Bien choisir et construire ses indicateurs de performance environnementale

Le GHG Protocol (Green House Gas Protocol) est le plus ancien référentiel de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GES). Il a servi de base à la norme NF EN ISO 14064 « Quantification et rapport des émissions de gaz à effet de serre pour les organisations ». Il distingue trois grands groupes d’indicateurs tout au long de la chaîne d’approvisionnement :

  • les émissions directes (scope 1) ;
  • les émissions associées à la production d’électricité, de chaleur ou de vapeur importée ou achetée (scope 2) ;
  • les émissions résultant des activités de la société, mais qui proviennent des fournisseurs (scope 3).
Afnor - score écologique multicritères

Pour essentiels que soient les indicateurs de performance climatique, ils ne sont pas les seuls, loin de là, pour définir l’empreinte écologique d’une organisation. La norme volontaire NF EN ISO 14031 spécifie les lignes directrices sur la conception et l’utilisation de l’évaluation de la performance environnementale (EPE) au sein d’une organisation. Elle préconise l’utilisation de trois types d’indicateurs :

  • les indicateurs de performance du management environnemental (IPM) : par exemple, le nombre d’heures de formation à l’environnement du personnel, ou le pourcentage des objectifs environnementaux atteints ;
  • les indicateurs de performances environnementales (IPE) comme la part en kWh d’énergie ou en tonnes de déchets toxiques par unité produite ;
  • Les indicateurs de condition environnementale (ICE), tels les poids (en mg) de métaux lourds par mètre cube d’eau, ou en CO2 émis par heure de travail.

Indiko Performance environnementale : mesurer et comparer avec ses pairs

Cependant, à mesure que la dimension environnementale prend de l’ampleur au sein d’une entreprise, le nombre d’indicateurs augmente, au point de rendre le tableau de bord difficile à interpréter. Pour se simplifier la tâche, le groupe AFNOR met à disposition gratuitement le baromètre en ligne Indiko Performance environnementale. Une fois rempli le questionnaire avec les données chiffrées de l’entreprise ou de la collectivité, l’outil indique ses performances environnementales au moyen de 18 indicateurs simples et pertinents dans les domaines des déchets, de l’air, de l’eau, de la biodiversité, de l’énergie et du management environnemental.

Indiko Performance environnementale est ainsi une solution de benchmark en ligne, à la fois simple et complète. L’outil permet de comparer ses propres performances environnementales (qui restent confidentielles) avec les moyennes de 1 500 autres entreprises réparties dans 26 secteurs différents. Il facilite la prise de décision pour indiquer les domaines où l’entreprise doit concentrer ses efforts pour améliorer sa note écologique.

– Indiko Performance environnementale