Formation professionnelle : 500 jours pour demander la certification Qualiopi

Prestataires de formation professionnelle, vous avez choisi de faire certifier votre démarche qualité sur les bases du référentiel national qualité publié en juin 2019 ? Vous pouvez arborer le certificat Qualiopi, dont AFNOR Certification est l’un des organismes certificateurs. Et cela, pendant quatre ans. Vous avez jusqu’au 1er janvier 2022 pour l’obtenir. Commandez votre audit dès aujourd’hui, il peut être effectué à distance !

J – 500 ! Au 1er janvier 2022, les prestataires de formation professionnelle devront afficher un certificat, délivré par un organisme certificateur tiers indépendant, comme quoi ils ont mis en place une démarche qualité. C’est l’une des dispositions de la loi du 5 septembre 2018, qui donnait initialement comme date-butoir le 1er janvier 2021 aux organismes de formation continue et aux centres de bilans de compétences ou de VAE, mais accordait aux centres de formation des apprentis existants (CFA) un sursis d’un an. Dorénavant, tous les acteurs assujettis sont alignés sur cette échéance du 1er janvier 2022, la crise sanitaire liée au covid-19 ayant retardé certaines procédures. Un décret du 22 juillet 2020 entérine ces nouvelles dispositions. Mais ce n’est pas une raison pour attendre la dernière minute !

Qualiopi : un certificat valable quatre ans au lieu de trois

Depuis juin 2019, les prestataires de formation professionnelle savent sur quels critères et indicateurs baser leur politique qualité : ce sont ceux du référentiel national qualité (RNQ). Le RNQ constitue le minimum requis, et donne la possibilité à ceux qui se font certifier sur cette grille d’afficher un certificat reprenant une marque déposée par le ministère du Travail : « Qualiopi ». Depuis que le Cofrac l’a accréditée pour diligenter des audits basés sur le RNQ, début 2020, AFNOR Certification peut attribuer la marque Qualiopi à ses clients. Elle était déjà autorisée à le faire depuis septembre 2019, mais dispose maintenant de l’accréditation officielle du COFRAC (attestation d’accréditation n°5-0030, portée disponible sur le site www.cofrac.org). De plus, pour tous ceux accordés en 2019 et 2020, le certificat sera valable quatre ans, au lieu de trois, toujours en raison des perturbations liées à la crise du covid-19, et toujours en vertu du décret du 22 juillet 2020. En conséquence, l’audit de surveillance à positionner entre le 14e et le 28e mois. Mais là non plus, ce n’est pas une raison pour attendre la dernière minute ! D’autant que l’audit initial peut être effectué à distance, s’il est réalisé avant le 1er janvier 2021, énonce un arrêté du 24 juillet 2020. En contrepartie, l’audit de surveillance devra être réalisé sur site.

« Qualiopi offrira une plus grande lisibilité de l’offre de formation auprès des entreprises et des usagers. Et surtout, elle attestera la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences, qu’il s’agisse d’actions de formation, de bilans de compétences, d’actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE) ou d’actions de formation par apprentissage », commente Sandrine Carbonaro, qui suit ce marché pour le groupe AFNOR (à gauche sur la photo). Pour les acteurs qui le détiennent, ce certificat est un véritable « permis de travail » : sans lui, au 1er janvier 2022, les formations financées sur fonds publics ne le seront plus.

Se différencier avec NF Service Formation et ISO 9001 appliquée aux organismes de formation

Qualiopi est la certification-socle, mais AFNOR Certification en propose d’autres pour ceux qui veulent se différencier davantage : NF Service Formation et la déclinaison sectorielle d’AFAQ ISO 9001, deux signes distinctifs qui donnent aujourd’hui à leurs titulaires une longueur d’avance sur l’obligation de 2022. « Bon à savoir : si vous détenez déjà l’une ou l’autre, vous bénéficiez d’un allègement des durées d’audit pour la certification Qualiopi », précise Philippe Bourdalé, responsable de cette offre chez AFNOR Certification (à droite sur la photo).

Vous êtes concerné.e par l’échéance de 2022 ? Mettez toutes les chances de votre côté : engagez votre démarche qualité puis votre demande d’audit dès aujourd’hui, afin d’éviter l’embouteillage dans douze mois ! Et n’oubliez pas : vous pouvez toujours vous inscrire à l’un de nos webinaires et ateliers en régions pour plus d’informations sur le sujet.

S’inscrire à nos ateliers d’information