Analyse sensorielle : des normes volontaires en préparation

Analyse sensorielle : des normes volontaires en préparation


Cosmétique, agroalimentaire… Les secteurs d’activités optent de plus en plus pour l’analyse sensorielle. Objectif : améliorer un produit grâce au ressenti des consommateurs. Professionnels, informez-vous sur les travaux de normalisation en cours.

Quel que soit le secteur d’activité, l’analyse sensorielle est devenue au fil du temps un outil d’aide à la décision pour évaluer l’adéquation d’un produit au marché et donc aux attentes des consommateurs.

Le principe est simple. Le produit, ou des échantillons, est soumis à un panel de consommateurs qui va l’examiner et le tester grâce aux cinq sens : vue, ouïe, odorat, goût et toucher. Les ressentis recueillis permettent notamment d’identifier les points à améliorer. Des informations précieuses pour les fabricants, industriels mais également pour les équipes marketing, achats, qualité, etc.

Mais comment mettre en place l’analyse sensorielle ? Quelles sont les règles et bonnes pratiques à respecter ? Laboratoires d’analyse, responsables recherche et développement, responsable qualité… Le 8 mars 2018 de 9h30 à 12h30, AFNOR Normalisation invite tous les acteurs impliqués dans l’analyse sensorielle à une réunion d’information sur les travaux de normalisation en cours destinés à encadrer ce procédé en vogue.

Ce sera également pour vous l’occasion de découvrir le rôle des normes volontaires et de partager vos attentes quant à de futurs documents de référence sur l’analyse sensorielle.

Détails

date
08.03.2018
heure
09:30 - 12:30

Organisateur

Délégation
AFNOR Normalisation
Téléphone
NC
Email

lieu

11 rue Francis de Pressensé
93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Chargement de la carte…