Les événements AFNOR


Pesticides, médicaments… Qu’en est-il de la toxicité des cours d’eau ? Comment évaluer la qualité des eaux ? Laboratoires, bureaux d’études… Le 17 novembre 2017, échangez sur l’apport de la normalisation volontaire en vue d’une future méthode commune d’analyse in situ.

Pesticides, médicaments, métaux lourds… Certaines substances chimiques sont présentes dans les cours d’eau et milieux aquatiques. Ces polluants toxiques ont un impact direct sur l’environnement, la santé humaine et ont des conséquences économiques non négligeables.

Depuis quelques années, un ensemble de directives européennes fixent des exigences aux États membres de l’Union européenne en vue de limiter le taux des polluants des eaux de surface (rivières, lacs, eaux côtières…) et souterraines. Ainsi, 45 polluants ont été ciblés comme substances prioritaires. Objectif : améliorer sensiblement le bon état des eaux européennes.

Mais aujourd’hui, la surveillance des polluants et la gestion des eaux deviennent de plus en plus complexes. Laboratoires, bureaux d’études, professionnels de l’eau, de l’industrie pharmaceutique… Quelles méthodes d’analyses utilisez-vous ? Quels sont vos besoins et vos attentes ?

Le 17 novembre 2017 de 10h à 13h à Saint-Denis, AFNOR Normalisation vous propose d’échanger sur le sujet de la biosurveillance de la qualité de l’eau et plus particulièrement sur une éventuelle méthode d’analyse de la qualité de l’eau in situ. Efficacité, fiabilité des tests, respect des exigences réglementaires… Informez-vous et échangez sur les apports et enjeux d’une méthode d’analyse  innovante.

Détails

date
17.11.2017
heure
10:00 - 13:00

Organisateur

Délégation
AFNOR Normalisation
Téléphone
NC
Email

lieu

11 rue Francis de Pressensé
93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Chargement de la carte…