AFNOR Éditions conçoit un système de veille normative performant pour ITER

Daniele Parravicini, Chef de l’unité du Contrôle documentaire d’ITER, partage son retour d’expérience à l’égard de Standards WebPort, la solution utilisée pour accéder aux corpus de normes et de réglementation vitaux pour la réussite de ce programme mondial de recherche.

Lancé en 2006, le programme mondial de recherche ITER vise à construire un prototype de réacteur de fusion nucléaire afin de produire de l’électricité à grande échelle. Atteindre ce but prendra vraisemblablement une quarantaine d’années, au cours desquelles des équipes internationales vont produire les cahiers des charges nécessaires à la construction et l’expérimentation des technologies. Dans ce cadre, les membres d’ITER ont besoin de se référer aux normes et règlementations en vigueur à l’instant T, dans tous les domaines qui les intéressent. C’est sur ce point qu’AFNOR Éditions est intervenu.

Le bon texte, au bon moment

Standards WebPort donne aujourd’hui accès à plus d’un million de textes pour les utilisateurs d’ITER. « La plateforme est devenue incontournable pour nos équipes : le nombre de connexions est passé de 266 en 2010 à 4 602 en 2014. Quant aux téléchargements, ils ont dépassé le cap des 9500 l’an dernier, constate Daniele Parravicini, responsable du département « Document Control » au sein d’ITER. Le succès de la relation de travail développée avec AFNOR tient à un élément clé : l’attention accordée aux spécificités d’ITER et la construction d’une plateforme et de services associés sur-mesure. La collection de documents, les applications, le service support, les sessions de formations ont évolué avec le temps, en parallèle avec nos besoins. »

Compte tenu du caractère mondial du projet, Daniele Parravicini apprécie particulièrement la souplesse dans l’établissement du contrat, des accords de copyrights et de licence d’utilisation, mais aussi de fonctionnement en réseau.

Parmi les prestations les plus appréciées figurent aussi l’intégration rapide de traductions en plusieurs langues. « Par exemple, la norme NF EN 1998, annexe de l’Eurocode 8, n’était disponible qu’en langue française. Sa traduction, réalisée par le staff d’ITER, a été très rapidement intégrée et rendue disponible pour tous. Cette capacité à « internationaliser » des textes spécifiques sera un facteur clé pour l’avenir. À mesure qu’ITER avancera dans sa phase opérationnelle, les spécifications techniques devront être déclinées pour chaque pays où les composants seront construits, sans oublier le respect des normes et réglementations françaises, pays où le réacteur opère. »

Consulter l’intégralité du témoignage de Daniele Parravicini, Chef de l’unité du Contrôle documentaire…

En savoir plus sur les solutions de veille et d’accès aux textes d’AFNOR Editions…