AUDIT

Audit énergétique : pensez à l’option de la certification ISO 50001 !

Plus que 6 mois pour réaliser son audit énergétique ! AFNOR Certification propose des solutions aux entreprises qui doivent s’y soumettre avant le 5 décembre. La certification ISO 50001 constitue une alternative à cette obligation et un moyen de réaliser des économies de manière pérenne.

L’obligation légale de réaliser un audit énergétique, transposition de la directive européenne 2012/27/UE sur la transition énergétique, concerne toutes les entreprises :

  • de plus de 250 employés ;
  • réalisant un chiffre d’affaire supérieur à 50 M€ ;
  • et affichant un bilan financier supérieur à 43 M€.

Ces dispositions sont détaillées dans le décret 2013-1121 (lien) du 4 décembre 2013. La série de normes NF EN 16247 encadre la mise en œuvre de cet audit énergétique, qui consiste en la réalisation d’un examen et d’une analyse méthodiques de l’usage et des consommations énergétiques d’un site, d’un bâtiment ou d’un organisme. Ses conclusions doivent permettre d’identifier des potentiels d’amélioration de l’efficacité énergétique.

LES ENTREPRISES CERTIFIEES ISO 50001 EXEMPTEES D’AUDIT

Unique exception : détenir la certification ISO 50001 exempte de réaliser cet audit. « Les entreprises ont le choix, explique Pascal Thomas, auditeur en énergie d’AFNOR Certification. L’audit donne une vision d’ensemble, avec un rapport complet sur les consommations énergétiques et les potentiels d’amélioration. La certification va plus loin. Elle instaure un système de management global, qui implique toute l’entreprise et structure la démarche. La certification transforme une obligation légale en démarche volontaire et pérenne, sur le principe de l’amélioration continue. Elle permet de garantir des gains dans le temps. »

LES RESULTATS DE CETTE DEMARCHE SONT PROMETTEURS

Maintenance, achats,… tous les services de l’entreprise sont concernés par cette nouvelle pratique managériale. En moyenne, la facture énergétique diminue de 10%, voire 25% dans certains cas, d’après l’étude d’AFNOR Certification menée en 2014 auprès de 54 organismes certifiés ISO 50001. Plus de 25% d’entre elles ont obtenu le certificat en moins de 6 mois. 63% en moins d’un an. Le retour sur investissement ne se fait pas attendre : moins de 4 ans pour 94% des entreprises. Une fois sur cinq, les dépenses engagées sont mêmes rentabilisées dans l’année.

L’aéroport Roland Garros de la Réunion, certifié ISO 50001, en a fait l’expérience. Début 2013, un premier audit de performance énergétique révèle que la consommation pourrait être réduite de 30%. « Nous avons alors listé une centaine d’actions, notamment sur la climatisation et l’éclairage, raconte Marc Delanoë, responsable environnement et énergie du site. Première idée : coupler ces deux usages avec l’activité réelle de l’aéroport. Ainsi, la climatisation est allumée 30 minutes avant le premier vol de la journée, coupée 30 minutes après le dernier et réduite aux heures creuses. En 2014, ces mesures de bon sens ont réduit de 7 % la consommation énergétique sur l’aérogare passagers et de 4,5 % sur l’ensemble de la plateforme. »

Mêmes constats pour l’équipementier pharmaceutique Merck-Millipore, situé à Molsheim. « Le groupe Merck s’est fixé l’objectif de réduire de 20% ses émissions de CO² d’ici 2020, souligne Arnaud Gerardin, Responsable Facilities. Pour Molsheim, l’objectif est déjà atteint depuis fin 2013. L’obtention de la certification ISO 50001 Niveau 1 pour le site a permis la bonification (x 1.5) des Certificats d’Economie d’Energie des projets d’économies d’énergie. »

De son côté, le Directeur exécutif de Carrefour France se félicite de l’aspect collectif de la démarche : « Je salue l’implication des collaborateurs et les encourage à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le gaspillage énergétique ».

AUDIT ENERGETIQUE OU CERTIFICATION, LE CHOIX DOIT S’EFFECTUER RAPIDEMENT

AFNOR Certification répond présent pour attester de la conformité des entreprises aux exigences de l’ISO 50001. Des certificats de Qualification, sésame indispensable pour qu’un prestataire externe effectue un audit énergétique, peuvent aussi être délivrés. Des démarches à entamer dès maintenant pour respecter les délais imposés par la loi.