Crédit d’impôt : les PME sont soutenues pour créer des produits innovants et éco-conçus

Les PME sont éligibles au crédit d’impôt innovation si leurs projets aboutissent à un prototype présentant des performances supérieures, de nouvelles fonctionnalités, ou de l’éco-conception notamment. Les normes volontaires et l’évaluation tierce-partie sont des outils efficaces pour y parvenir.

Le crédit d’impôt innovation, porté par la direction générale des entreprises, est réservé aux PME. Ces dernières peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 20 % des dépenses nécessaires à la conception de prototypes ou d’installations pilotes de produits nouveaux.

La condition sine qua none est que le produit (bien matériel ou logiciel) soit nouveau (au sens innovant). Il est demandé à la PME de prouver, au début des travaux, que le produit présente des performances supérieures sur le plan technique, des fonctionnalités, de l’ergonomie ou de l’éco-conception par rapport aux produits commercialisés par ses concurrents. Dans cette perspective, les normes volontaires et l’évaluation sont des solutions efficaces pour y parvenir.

Innover, grâce à des méthodes éprouvées

Plus de 60 professionnels ont élaboré, depuis 2014 et sous l’égide d’AFNOR,  une série de guides de management de l’innovation. Management de la créativité, de la propriété intellectuelle, de l’intelligence stratégique… ces normes volontaires sont des documents pragmatiques et opérationnels. Ce sont des méthodes de référence pour identifier les bonnes idées et les développer grâce au respect d’étapes clés. Ils sont applicables pour tous types d’organisation et tous types d’innovation.

video-oser-norme-innover

L’éco-conception, une démarche efficace pour les PME

Le modèle d’évaluation AFAQ Eco-conception a, quant à lui, été créé pour aider les entreprises à progresser dans l’intégration de critères environnementaux dès les premières phases de conception d’un produit ou service. En Nord-Pas de Calais, où AFNOR Certification réalise des évaluations pour les gagnants du grand concours éco-conception, le constat est là : les PME et TPE atteignent des niveaux de performance importants : 15% des entreprises affichent le niveau « confirmé » du modèle AFAQ Eco-Conception, soit entre 500 et 700 points. Le déploiement en interne, la conduite d’un projet tel qu’un produit éco-conçu sont facilités par le phénomène de taille dans les PME /TPE. C’est également confirmé en Alsace et Lorraine, où les 5 entreprises évaluées en 2011 au niveau « progression » sont aussi des TPE et PME.