serious-play

Trouver, par le jeu, comment convaincre sa direction de l’intérêt d’une démarche qualité

Jouer pour construire ensemble. C’est le principe de la méthode LEGO® Serious Play®, une nouvelle approche pédagogique pour aider les décideurs en Qualité Sécurité Environnement (QSE) à trouver, par eux-mêmes, comment avoir l’appui de leur direction pour engager une démarche de performance.

Persuadé de l’intérêt d’un ajustement du système de management de l’entreprise, ou de l’utilité de déployer une nouvelle démarche, le décideur QSE doit bien souvent obtenir l’adhésion de sa direction générale. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une démarche qualité, par exemple, doit être portée par la direction pour réussir. Est-ce simple ? Assurément non : il n’existe pas de recette miracle préconçue, pas de norme volontaire sur laquelle s’appuyer, pas de modèle d’argumentaire assuré de faire mouche. La réponse doit être trouvée par chaque directeur qualité, en fonction de son contexte.

Le parti-pris de LEGO® Serious Play® est de proposer une méthode, pour construire ensemble, au sein d’un groupe aux préoccupations homogènes, des solutions ensuite personnalisables par chacun dans son organisation. Mise au point par les équipes de LEGO®, en collaboration avec l’IMD de Lausanne et le MIT à Boston, c’est une approche complète basée sur de solides fondements issus de la recherche en sciences humaines.

UNE ALTERNATIVE A LA REUNIONITE ?

La méthode LEGO® Serious Play® permettrait-elle de progresser plus vite qu’une série de réunions prolongées, jusqu’à l’épuisement parfois ? Assurément. « Là où des processus classiques, alternant réunions et séminaires vont demander entre 3 et 6 mois pour aboutir à une solution dont personne n’est au final totalement certain qu’elle convient, l’approche LEGO® Serious Play® fait émerger un meilleur résultat en peu de temps » explique Christian Ruetsch, consultant formateur pour AFNOR Compétences.

Le déroulement des ateliers prévoit des séquences permettant à chacun des participants de profiter des réflexions et échanges avec l’ensemble des personnes présentes, tout en privilégiant des travaux en sous-groupes afin de favoriser au maximum les échanges, l’interactivité et… la convivialité.

Par ailleurs, des séquences spécifiques sont intégrées aux ateliers afin que chaque participant puisse faire le lien entre ce qu’il aura appris, découvert durant la journée et la manière dont il pourra mettre en œuvre ce qui lui paraît le plus adapté, le plus pertinent voire le plus urgent pour son cas spécifique, dans son entreprise. Il s’agit en quelque sorte d’une première « mise en application » des enseignements de l’atelier.

LA CLE DU LEGO® SERIOUS PLAY® : LA CREATIVITE COLLECTIVE

La méthode LEGO® Serious Play® implique et fait participer activement tous les participants du projet. Elle assure que les idées, les perceptions et les représentations de chaque individu seront exprimées, entendues par les autres et ainsi mises à la disposition du groupe pour construire ensemble une solution commune, partagée, pertinente et souvent originale.

Faire résonner la qualité auprès de sa direction générale implique toute l’imagination et la créativité des décideurs QSE. « Les participants sous-estiment généralement ce qu’ils savent, connaissent et ne soupçonnent pas de quoi ils sont capables, individuellement et collectivement, insiste Christian Ruetsch. La plupart des solutions à trouver sont réellement dans la tête des collaborateurs, souvent ceux ou celles que l’on entend peu ou pas dans les réunions classiques. » La méthode LEGO® Serious Play® autorise l’exploration de champs bien au-delà des réflexions habituelles et donne aux participants une véritable vision globale de la problématique traitée. C’est un moyen efficace d’identifier des éléments d’actions oubliés – voire inédits – et fournit aux personnes une compréhension plus fine et plus profonde de leur environnement.

Tags: