Faire reconnaître les vertus de son projet solaire

Claire Delabre
Claire Delabre Chagué

Responsable de pôle mobilité énergie

L’énergie solaire est mise à contribution pour hausser la part des énergies renouvelables, tant pour produire de la chaleur (solaire thermique) que de l’électricité (solaire photovoltaïque).

Suivant les équipements déployés, on parle de solaire plan (des panneaux et capteurs posés face au soleil), de solaire à concentration (à l’aide de lentilles de Fresnel), de suiveurs solaires (des panneaux qui pivotent sur leur axe comme des tournesols pour une exposition maximale).

Où et comment poser des panneaux solaires ?

De multiples surfaces s’offrent aux professionnels du solaire pour accueillir des capteurs, l’objectif étant de profiter de celles qui ont une autre fonction, tout en étant proches des réseaux de distribution électrique (pour minimiser les frais et travaux de raccordement) et des lieux de consommation.

Les toitures des bâtiments réunissent tous ces critères, ainsi que certaines façades lorsqu’elles sont bien exposées. Certains plans d’eau s’y prêtent aussi. Le choix d’un lieu doit être étudié en fonction de l’usage qui sera fait de l’énergie produite. Ainsi, déployer des ombrières photovoltaïques sur un parking doit être envisagé en lien avec l’implantation de bornes de recharge pour véhicules électriques sur ce même parking.

AFNOR Energies peut vous aider à dimensionner votre installation photovoltaïque pour évaluer votre potentiel de production d’électricité et déterminer la rentabilité du projet. Contactez-nous ici !

Qu’est-ce que l’agrivoltaïsme ?

L’agrivoltaïsme consiste à déployer des panneaux solaires en milieu agricole, non pas sur les toitures des fermes et hangars, mais sur les parcelles vouées aux cultures et à l’élevage. La filière est encouragée par la loi du 10 mars 2023 sur l’accélération de la production des énergies renouvelables.

Mais le texte conditionne leur développement à un engagement : que les projets donnent la priorité à la production agricole par rapport à la production d’énergie. Les porteurs de projet doivent alors faire en sorte que la présence des panneaux soit, non pas une gêne, mais un atout pour la parcelle agricole. Ainsi, l’ombrage que prodiguent les panneaux sur les vignes du sud de la France limite, en été, les températures caniculaires.

En hiver, au contraire, leur présence peut réduire l’impact du gel tardif. Ces structures permettent également de disposer des filets contre la grêle ou certains animaux indésirables.

Un label pour les cultures au sol et bientôt pour l’élevage

logo label agrivoltaïque énergieMis au point avec les professionnels et distribué par AFNOR Certification, le label Projet agrivoltaïque permet de qualifier un projet qui favorise la production agricole et améliore durablement la performance de la parcelle et de l’exploitation.

Le label intervient de la phase de conception jusqu’en phase de fonctionnement. Gage de confiance et de transparence pour les parties prenantes, il mesure la priorité et la qualité agricole du projet.

Points clés à retenir


  • L’énergie solaire est mise à contribution pour hausser la part des énergies renouvelables.
  • L’agrivoltaïsme consiste à déployer des panneaux solaires en milieu agricole sur les parcelles vouées aux cultures et à l’élevage.
  • Le label Projet agrivoltaïque permet de qualifier un projet qui favorise la production agricole.
Claire Delabre
Claire Delabre-Chagué

Responsable d'AFNOR Energies

logo AFNOR BAO

Vous visez l’ISO 50001 et cherchez un expert pour vous y conduire ? AFNOR BAO vous le trouve.

Trouver un expert