vin

Responsabilité sociétale de la filière vin : un guide à la disposition de tous les acteurs

Réduction de la pollution, préservation des ressources, protection et information du consommateur, conditions de travail, santé publique… Le guide AFNOR, réalisé par une quarantaine de professionnels de la filière vin notamment, aborde tous les aspects de la profession.

La filière vin française dispose désormais d’un guide de la norme internationale ISO 26000 (responsabilité sociétale des entreprises – RSE) adapté à ses spécificités. Impulsé par Inter Oc, Interprofession des Vins Pays d’Oc IGP, il a été élaboré collectivement, sous l’égide d’AFNOR, par une quarantaine d’organismes professionnels très engagés pour que chaque intervenant, du raisin à la bouteille, contribue à la préservation des territoires.

Les démarches de développement durable se multiplient dans la filière française du vin, en réponse aux attentes croissantes exprimées par les acheteurs français et étrangers. Elles traduisent les actions des entreprises pour préserver l’environnement (comme la préservation des sols, la gestion de l’eau, le traitement des déchets) mais aussi leur contribution au développement local et en particulier leur implantation dans les territoires.

Pour dépasser les initiatives unilatérales et aller au-delà des enjeux de qualité et d’origine géographique, le guide (AC X30-032), d’application volontaire, dresse une liste de recommandations pour les entreprises souhaitant initier ou améliorer leur stratégie et leurs actions en matière de RSE. Il concrétise les enjeux de la responsabilité sociétale pour la filière vin en s’appuyant sur le document le plus légitime sur ce sujet : la norme internationale ISO 26000 ainsi que les documents et les retours d’expérience associés.

Des préconisations concrètes et opérationnelles sont proposées pour intégrer la RSE dans le projet d’entreprise. Sur le volet social par exemple, les enjeux des conditions de travail sont traités précisément  pour favoriser le développement du capital humain. Pour ceux de la sous-traitance, les propositions ont pour objectif d’avoir des pratiques loyales et respectueuses. Sur le volet environnemental, tous les professionnels engagés ont notamment défini des repères pour prévenir les pollutions, utiliser les ressources durablement et maintenir la biodiversité. Le lien est aussi fait avec la protection et l’information du consommateur sur les produits et les métiers de la filière. Des méthodologies précises sont aussi proposées pour identifier et hiérarchiser les parties prenantes et définir un plan d’actions.

Le projet et son origine Inter OC (Interprofession des Vins Pays d’Oc IGP) a sollicité AFNOR fin 2013 pour impulser une dynamique nationale en adaptant la norme ISO 26000 à la filière vin. Ensemble, ils ont communiqué auprès des acteurs de la filière et animé la conduite du projet. Le guide AC X30-032 aujourd’hui mis à disposition résulte de l’engagement collectif d’une quarantaine de représentants* d’entreprises vitivinicoles françaises, d’interprofessions, de fédérations et syndicats professionnels, d’institutions, d’établissements d’enseignement et de recherche notamment. Il a été validé par une étape de consultation auprès d’une centaine d’acteurs de la filière.

A propos d’AFNOR Editions : AFNOR Editions a publié, en 2014, 42 ouvrages d’experts reconnus, qui abordent 14 thèmes de l’économie et répondent aux préoccupations des professionnels et des particuliers : efficacité professionnelle, ressources humaines, construction, agroalimentaire, gestion des risques, gestion de projet, management, qualité, développement durable et RSE, intelligence économique, relations et négociation internationales… Pour un public plus averti, AFNOR Editions publie des recueils (47 en 2014, formats livre et CD) qui réunissent un ensemble de normes volontaires et réglementations sur des thématiques sectorielles ou d’actualité. Au service de l’intérêt général et du développement économique le Groupe AFNOR conçoit et déploie des solutions fondées sur les normes, sources de progrès et de confiance..

* Les organisations qui ont approuvé le guide
Entreprises
Ackerman – Remy Pannier ; Castel Frères SA ; Château Larose Trintaudon ; GMDF – Gabriel Meffre ; Les Caves de la Loire ; Les Grands Chais de France ; Les Vignerons de Buzet ; Marrenon – Vignobles en Luberon et Ventoux ; SCA Les Vignerons du Val d’Orbieu ; SCA Vignerons de Beaumes de Venise ; Vignerons de Caractère Cave Vacqueyras.
Interprofessions
BIVB – Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne ; Bureau Interprofessionnel des Vins du Centre ; CIVC – Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne ; CIVRB – Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac ; Inter OC – Interprofession des Vins Pays d’Oc IGP ; Inter Rhône.
Fédérations professionnelles
Coop de France Languedoc-Roussillon ; Fédération des Caves Vignerons Coopérateurs de Vaucluse ; Fédération des coopératives vinicoles d’Aquitaine ; FNDCV – Fédération Nationale des Distilleries Coopératives Viticoles ; Intersud de France.
Institutions
GIE ICV – VVS (Institut Coopératif du Vin – Vignobles et Vins Services) INAO – Institut national de l’origine et de la qualité ; Institut Français de la Vigne et du Vin ; OIV – Organisation Internationale de la Vigne et du Vin.
Syndicats
Syndicat des Vins de Pays de Vaucluse ; Syndicat des Producteurs des Vins de Pays de Côtes de Gascogne ; Syndicat Régional des Vins de Savoie ; Vins des Alpes du Sud.
Enseignement et recherche
Groupe ESA – Enseignement supérieur et recherche en agricultures, alimentations, territoires et marchés ; Irstea – Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture ; School of Wine & Spirits Business – Groupe ESC Dijon – Bourgogne ; Université de Montpellier.
Parties prenantes
La Vignery ; VS – VITI-SOLUTIONS.