Auto-évaluer et labelliser sa démarche ISO 26000

Se lancer dans une démarche de développement durable n’est pas réservé aux grandes entreprises ! En réponse à la pression sociale, sociétale et environnementale, TPE, PME et acteurs publics s’emparent aussi du sujet pour adopter des pratiques plus éthiques et plus durables. Différentes méthodes permettent de connaître la performance de sa politique DD. Les responsables RSE ou les chargés de mission développement durable doivent mettre en place des actions ou des outils pour étayer la démarche et montrer aux parties prenantes les résultats concrets obtenus.

Step 1 : s’autoévaluer sur l’ISO 26000

Première étape : s’autoévaluer avec les outils en ligne du groupe AFNOR. Le questionnaire en 20 points « Diag RSE online » donne une première mesure de son niveau de performance. Il permet d’obtenir son profil de risques RSE et un rapport d’auto-évaluation. Dans le même esprit, les 20 questions de l’auto-évaluation « Diag RSE online Contributeur ODD » fournissent de premiers éléments pour se situer.

Step 2 : demander le label Engagé RSE

La démarche se poursuit avec le Label « Engagé RSE » d’AFNOR, qui passe par un audit et une évaluation sur site. Construit à partir des exigences de l’ISO 26000, du SD 21000 et du GRI, ce label engage l’entreprise dans une logique d’amélioration continue sur la durée. C’est aussi une excellente manière de valoriser son action, tant en interne qu’en externe.

Ces signes de reconnaissance fortifient une politique de développement durable et une démarche RSE. De quoi challenger son approche avec un recul objectif et le regard externe d’un auditeur évaluateur tierce partie. Ils apportent une « professionnalisation » de la démarche et permettent de communiquer sur sa performance globale.